Retour
Le 01/04/2016 par Wissam Rachidi

les vignobles en avril

un climat favorable...

Passionnée par le vin, Claire a notamment travaillé en Afrique du Sud et dans le Gard avant de rejoindre la Maison Ogier en tant que Responsable des Chais de négoce en 2011. C'est en octobre 2014 qu'elle devient Responsable Viticole de la maison Ogier.

Ainsi, elle supervise, en étroite collaboration avec le Directeur des vins, l’ensemble du travail technique lié au vin. Claire intervient tout au long du processus de production du vin, de la plantationà la taille en passant par le traitement des vignes, le travail des sols, les vendanges et vinification  ainsi que tout le travail du vin jusqu’à  la mise en bouteille.


Dans cet article, Claire revient sur le travail effectué par nos équipes dans les vignobles depuis le début de l'année 2016.


En janvier, l’entretien des sols passe par l’épandage d’engrais organiques à base de compost ayant pour objectif d’apporter les nutriments nécessaires à la vigne et favoriser le développement de micro-organismes.

En février et en mars, nous avons travaillé nos sols pour éliminer les adventices  qui ont pu se développer en automne et au cours de l’hiver.

La première quinzaine du mois de Mars a été rythmée par la fin de la taille des vignes, laissant place aux premiers pleurs. Ces larmes, qui apparaissent aux extrémités des baguettes, sont constituées de sève. Après la taille ces pleurs sont synonymes du début de l’activité de la vigne  

En Avril, nos équipes, suivent de près le débourrement qui a débuté sur les parcelles les plus précoces dès le 25 mars, donnant naissance aux premières pousses

Dans les jours qui viennent, les premières feuilles seront visibles ainsi que les premières inflorescences.





Ajouter un commentaire

Envoyer votre commentaire